Chercheur-e-s GREGaM

Les chercheur-e-s du GreGam sont liés par le lieu de leur objet de recherche (le Maroc) mais appartiennent à des structures académiques différentes (Université Aïn Chock de Casablanca, Ecole de Gouvernance et d’Economie de Rabat, Université de Zurich, Université d’Edimbourg). les chercheur-e-s proviennent de discipline aussi diverses que l’Histoire, les Sciences Politiques, la Sociologie, l’Anthropologie, le Droit ou encore la Géographie. Ils adoptent dans leurs travaux une approche résolument interdisciplinaire. Leurs travaux portent sur les milieux urbain et rural avec le souci de toujours épuiser la portée de ces catégories et de les redéfinir. La majorité des études menées analysent la quotidienneté des rapports au politique, à l’économique et à la morale. Elles regardent dans le détail les processus et modalités qui permettent aux acteurs de les défier et de les transformer. Aussi, ces études portent-elles autant sur les changements au sein des couples mariés, sur la participation des femmes des classes populaires dans la société civile, sur le féminisme islamique, sur la prostitution et l’économie intime, etc.